» » » Temple Gangaramaya, Colombo, Sri Lanka

Temple Gangaramaya, Colombo, Sri Lanka

Temple Gangaramaya, Colombo, Sri Lanka

Le Gangaramaya, construit il y a plus 120 ans, n’est pas le temple typique du Sri Lanka. Situé dans le centre-ville animé de Colombo, à proximité du lac Beira, ce complexe est tout à la fois une attraction touristique très populaire, un fervent lieu de culte et un centre d’apprentissage et de formation professionnelle.

Plutôt que de larges espaces ouverts, attendez-vous à un enchevêtrement de bâtiments aux fonctions diverses, dont certains contiennent un fatras d’objets de collections. Ici point de tranquillité, mais une foule incessante même en temps ordinaire.

Le temple est célèbre pour son architecture audacieuse, ses dessins élaborés, ses ornements d’or, ainsi que ses statues d’origine Sri Lankaise, Chinoise, Thaï, Birmane. Le sol du temple est pavé d’ardoises noires carrelées, tandis que diverses statues de Bouddha, de lions, et nymphes jalonnent les jardins au hasard.

Temple Gangaramaya, Colombo, Sri Lanka : Le sanctuaire principal

 

Deux statues en or de Bouddha se dressent comme des sentinelles à la porte menant au sanctuaire principal du temple. Les portes d’entrée et de sortie montrent un travail impressionnant d'artisanat, fait de de sculptures en bois complexes d'éléphants et de cygnes. Le sanctuaire principal constitue le lieu le plus apaisant du temple. Décoré de teintes jaunâtres douces, il abrite une énorme statue de Bouddha représenté en posture de méditation et flanqué de statuettes de créatures célestes. Les plafonds illustrent des histoires bouddhistes, peintes de vives couleurs pastels. Quant à elles, les colonnes sont à couper le souffle, ornées de l'art traditionnelle du Sri Lanka. De nombreux fidèles vêtus de blanc passent par le sanctuaire pour offrir des fleurs de lotus au Bouddha, puis rejoignent la cour pour allumer des lampes à huile et brûler de l'encens. En face de la sortie du sanctuaire principale, un bâtiment en bois abrite de nombreuses statues en pierre du Bouddha ou de stupas, probablement à l’identique de nos ex-voto dans les églises. Une fois laissées ces longues étagères vitrées, nous débouchons sur l’arbre de la Bodhi (important dans le bouddhisme puisque c’est au pied d’un pipal, appelé également figuier des pagodes, que le Bouddha aurait eu l’illumination - voir la page des liens ci-dessous-) autour duquel les pèlerins tournent avant de s’asseoir pour prier et méditer.

Temple Gangaramaya, Colombo, Sri Lanka : Le musée

Le temple possède également un musée qui détient un nombre incalculable de statues de Bouddha en provenance du monde entier, des statues de dieux hindous, des montres anciennes, des pièces de monnaie néerlandaise et de nombreux autres objets de collection d'antiquités. Il abrite fièrement la plus petite statue de Bouddha de l'île, sculptée dans de l’ivoire et soigneusement emballée dans une boîte de verre, que les visiteurs peuvent admirer grâce à une loupe installée à demeure. La plupart des bibelots sont en fait des dons de fidèles au moine en chef du temple, Ven. Galaboda Gnanissara Thero, l'une des figures religieuses les plus importantes du Sri Lanka. Cet ardent voyageur ramena également avec lui des souvenirs exotiques des endroits qu'il a visité, comme par exemple un "hip" Buddha sportif portant une paire de lunettes de soleil! Le vénérable moine était aussi un amateur de voitures anciennes et les visiteurs peuvent admirer sa collection de vieilles Rolls-Royce et Mercedes, dont la toute première Mercedes du Sri Lanka.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.