» » Jiaohe Ruins 交河故城, Turpan 吐鲁番, Xinjiang 新疆

Jiaohe Ruins 交河故城, Turpan 吐鲁番, Xinjiang 新疆

Jiaohe Ruins 交河故城, Turpan 吐鲁番, Xinjiang 新疆 : Histoire

Les ruines de Jiaohe constituent un site archéologique situé dans la vallée de Yarnaz, à 10 km à l'ouest de la ville de Turpan 吐鲁番, dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang 新疆. 

Parmi les premiers colons de cette région, on trouve les Tokhariens, un peuple indo-européen d'Asie centrale qui habita le bassin du Tarim, c'est-à-dire l'actuelle Xinjiang et qui disparut il y a environ un millénaire.

De 108 av. JC. à 450 ap. JC, la ville de Jiaohe fut la capitale du Royaume antérieur de Jushi (un peuple de type caucasien selon de récentes études chinoises), concurremment avec la dynastie Han, la dynastie Jin, et les dynasties du sud et du nord en Chine. C'était un site important le long de la route de la soie, adjacent aux royaumes de Korla et de Karasahr plus à l'ouest.

De 450 à 640 ap. JC, Jiaohe devint la préfecture de Jiao sous la dynastie Tang.

De 640 à 658 ap. JC, Jiaohe était également le siège du Protecteur Général des Régions de l'Ouest, le poste militaire le plus élevé d'un commandant militaire chinois posté à l'ouest.

Au début du IXe siècle, elle prit le statut de préfecture du Khaganate ouïgour, jusqu'à ce que leur royaume soit conquis par les Kirghizes peu après en l'an 840.

Elle fut finalement abandonnée après sa destruction lors d'une invasion par les Mongols menée par Gengis Khan au 13ème siècle.

South Gate

Jiaohe Ruins 交河故城, Turpan 吐鲁番, Xinjiang 新疆 : Le site

Jiahe avait été bâtie sur une forteresse naturelle située au sommet d'une falaise abrupte de 30 mètres de haut, qui constituait un large plateau (1650 m de longueur, 300 m de largeur), entouré de deux vallées profondes. Les quartiers résidentiels se situaient à l'est et à l'ouest, tandis que le quartier nord était réservé aux temples et stupas bouddhistes. Des cimetières et les ruines d'un grand bureau du gouvernement ont été trouvés dans la partie sud. On estime que la population culmina jusqu'à 7 000 âmes, selon les archives de la dynastie Tang.

Les ruines furent re-découvertes par l'archéologue et explorateur Aurel Stein, qui décrivit "un labyrinthe d'habitations en ruines et de sanctuaires creusés pour la plupart dans le sol", Le site fut partiellement fouillé dans les années 1950 et est protégé par le gouvernement de la Chine depuis 1961. 

  • La Grande Pagode Centrale :

La Grande Pagode Centrale est située sur le côté nord-ouest de l'avenue centrale, dans le quartier des temples. C'est une pagode creuse qui fait face au sud, avec un plan carré mesurant 13,6 mètres de longueur et 8,5 mètres de hauteur, tandis que sa base est une structure en terre de 4 mètres de haut. Les murs de la pagode sont construits avec de l'adobe (argile qui, mélangée d'eau et d'une faible quantité de paille hachée ou d'un autre liant, peut être façonnée en briques séchées au soleil). 

Grand Central Pagoda
  • Le Temple Bouddhiste Nord-Est :

Le Temple Bouddhiste Nord-Est est situé à l'extrémité nord du grand temple bouddhiste. Il fait face au sud, avec une façade à l'avant et une cour à l'arrière. Du temple, il reste une paire de pagodes en forme de colonnes, un passage menant au temple, une grande salle et des cours latérales, placées côte à côte à l'extrémité du couloir d'entrée. Chaque pagode mesure 3 mètres de hauteur et 2,8 mètres de large. Le passage, partant des pagodes et se rapprochant du hall principal, mesure 51 mètres de long sur 16,5 mètres de large et possède des parois latérales de 1,2 mètre de haut. Le hall principal mesure 9,7 mètres de large pour une longueur de 16,7 mètres. 

Northeast Buddhist Temple
  • La forêt de Stupas :

La forêt de Stupas, située au nord de la zone des temples, se trouve à 120 mètres du mur nord du Temple Bouddhiste Nord-Est. Elle fut arrangée en alignement avec la pagode en forme de colonne carrée du Temple Bouddhiste Nord-Est. Faisant également face au sud, elle couvre une surface carrée de 85 mètres de côté. Au total, 101 pagodes bouddhistes se répartissaient sur quatre sections. Au centre, reste aujourd'hui la Pagode Vajrasana, qui emprunte sa forme à celle de Bodh Gaya en Inde. Ces Stupas furent construits pour stocker les reliques des moines, comme l'indiquent les pots de crémation qui furent trouvés durant de précédentes fouilles.

Forest of Stupa
  • Le Temple Bouddhiste Nord-Ouest :

Le Temple Bouddhiste Nord-Ouest, situé au nord-ouest du grand temple bouddhiste, fut construit au 5ème siècle puis restauré aux 9ème et10ème siècle. Le temple, de forme carrée, mesure 21,6 mètres de coté et ouvre sa porte d'entrée au sud. Le hall principal se trouvait à l'arrière du temple, tandis que des chambres latérales furent construites sur les côtés est et ouest. Des traces d'arcades ont été trouvées dans les murs est, ouest ainsi qu'à arrière du temple. 

Northwest Buddhist Temple

Répondre