Voyages à Macao 澳门

Notre premier séjour à Macao remonte à 1993, lors de notre voyage « initiatique » en Chine. Nous y avions passé une journée, au départ de Hong-Kong en empruntant les bateaux rapides qui rejoignaient les deux comptoirs à l’époque encore sous contrôle, pour l’un du Royaume Uni, pour l’autre du Portugal.

Nous n’avions pas gardé un souvenir exceptionnel de Macao à l’époque. Ce fut même probablement la partie la plus décevante de nos 4 semaines passées en Chine. Je me souviens d’une chaleur moite écrasante, doublée du décalage horaire – nous venions d’arriver à Hong-Kong -, le tout combiné avec probablement la déception de ne pas trouver le Macao suranné des vieux casinos et autres salles de jeu plus ou moins clandestines… Enfin, les chantiers à ciel ouvert omniprésents défiguraient le paysage et renforçaient cette impression d’un charme ancien qui allait disparaître au nom d’un tourisme de masse naissant.

Près d’un quart de siècle après – et oui, dit comme cela, cela ne nous rajeunit pas…! -, je décide de donner à Macao une deuxième chance… Et Macao sera cette fois-ci à la hauteur de mes attentes. Certes, il y a bien entendu le côté kitsch et carton pâte des nouveaux casinos sur l’ancienne île de Taipa, tant appréciés par les chinois qui viennent se prendre en photos au pied d’une reproduction de la Tour Eiffel avant de flamber au casino avec leur maîtresse – les jeux sont officiellement bannis en Chine continentale -. Certes il y a également beaucoup trop de touristes à certains endroits. Mais si on prend le temps de déambuler dans Macao, aussi bien sur la péninsule que sur l’ancienne île de Coloane, le charme de Macao se dévoile petit à petit. Pour vous donner un ordre de grandeur, j’ai marché entre 18 et 22 kilomètres chaque jour lors de mon deuxième séjour à Macao.

Avant de décrire les lieux que j’ai visités, quelques petits rappels sur Macao :

  • Macao a été administrée par le Portugal du milieu du 16ème siècle jusqu’à la fin de 1999, quand il constituait la dernière colonie européenne restante en Asie. Les commerçants portugais se sont d’abord installés à Macao dans les années 1550. En 1557, Macao fut loué au Portugal par la dynastie Ming comme port de commerce. Le Portugal administra la ville sous l’autorité et la souveraineté chinoise jusqu’en 1887, date à laquelle Macao est devenue une colonie, suivant un accord mutuel entre les deux pays. La souveraineté sur Macao fut rétrocédée à la Chine le 20 décembre 1999. Tout comme Hong-Kong, Macao possède désormais un statut spécial en Chine pour une période de 50 ans et est officiellement dénommée la « Région administrative spéciale de Macao de la République Populaire de Chine ». Selon la politique «un pays, deux systèmes», le gouvernement central chinois est responsable de la défense militaire et des affaires étrangères tandis que Macao maintient son propre système juridique, sa force de sécurité publique, son système monétaire, sa politique douanière et sa politique d’immigration. Macao garde également le droit de participer à des organisations et évènements internationaux à conditions que ceux-ci n’exigent pas des membres qu’ils possèdent une quelconque souveraineté nationale.
  • Macao est constituée de la péninsule de Macao, le coeur historique, et de deux anciennes îles, Taipa et Coloane, ne formant maintenant qu’une seule et même entité grâce aux terres gagnées sur la mer, et reliées à la péninsule par 3 grands ponts. Vous trouverez ci-dessous une animation réalisée par un auteur français de Wikipédia (Bourrichon) qui visualise bien l’extension de Macao depuis l’arrivée des portugais jusqu’à nos jours. Il vous suffit de cliquer sur la pastille GIF située au centre de l’image pour lancer l’animation.
GIF

Vous trouverez ci-dessous des liens vers les lieux que j’ai particulièrement appréciés à Macao : (en cours de construction)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.