» » Sri Maha Bodhiya, Anuradhapura, Sri Lanka

Sri Maha Bodhiya, Anuradhapura, Sri Lanka

Sri Maha Bodhiya, Anuradhapura, Sri Lanka

Après avoir porté le bouddhisme au Sri Lanka par son fils Mahinda en 247 avant JC, l'empereur indien Asoka envoya sa fille Theri Sanghamitta sur l'île avec une branche du Bodhi sacré, prise sur le tronc principale de l'arbre du Bodhi à Bodhgaya sous lequel le Bouddha avait atteint l'illumination. Le roi Tissa reçut la branche et la planta en 249 avant notre ère. L'arbre que l'on peut voir maintenant aurait donc plus de 2266 années et serait ainsi le plus vieil arbre au monde. Et c'est sans compter sa dimension éminemment sacrée.

Même lorsque la capitale royale fut transférée à Polonnaruwa et qu'Anuradhapura fut désertée et rendue à la jungle, les gens pieux continuèrent d'apporter soins et piétés à l'arbre sacré. Les villageois allumaient des feux pour effrayer les éléphants sauvages. Des gardes spéciaux protégeaient l'arbre du Bodhi et c'est encore de nos jours, leurs descendants dont leur famille reçurent de la terre en reconnaissance de leur service, qui assurent cette tâche sacrée.  Certains affirment que cette profession religieuse encore active est la plus ancienne au monde.

Ce qui n'empêcha pas un acte de vandalisme perpétré par un fou qui essaya de couper l'arbre en 1929. Il réussit à en couper une branche. En 1985, le lieu fit face à une attaque des terroristes tamouls (LTTE) qui tuèrent au fusil d'assaut 229 personnes (décompte macabre : 17 moines, 21 religieuses, 52 enfants, 41 femmes et 98 hommes).

Une ferveur religieuse et pacifique règne à nouveau sur les lieux. 

Sri Maha Bodhiya, Anuradhapura, Sri Lanka

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.