» » Monastère Dorje Drak 多吉扎寺, Tibet

Monastère Dorje Drak 多吉扎寺, Tibet

Monastère Dorje Drak 多吉扎寺, Tibet

Le monastère Dorje Drak a été fondé par le 1er Rigdzin "Godemchen Ngodrub Gyaltsen" (1337-1409) et est considéré, avec celui de Mindroling, comme l'un des monastères les plus importants de Nyingmapa.

En 1632, les rois de Tsang firent déplacer, par la force, le monastère à son emplacement actuel, sur la rive gauche du Brahmaputre. Le jeune 3e Rigdzin "Ngagiwangpo" et son tuteur "Jangdak Tashi Topgyal" furent également contraints, par les rois de Tsang, de fuir. Plus tard, le 4e Rigdzin "Pema Trinley" réussit à faire agrandir le monastère, avant de mourir prématurément en combattant les Mongoles Dzungar, qui saccagèrent le monastère en 1717. Il fut à nouveau détruit durant l'invasion chinoise et la révolution culturelle.

De nos jours, le monastère a été rénové - les travaux commencèrent en 1984 - avec le soutien des pèlerins et des résidents locaux. Au sein de la salle principale, on peut notamment voir les statues de Guru Rinpoché et Pema Trinley (4e Rigdzin). De petites chapelles se trouvent au deuxième étage. La cérémonie la plus importante, nommée Dordrak Tsechu, se tient chaque année le 10 Juin du calendrier lunaire tibétain. Des centaines de pèlerins se réunissent au monastère pour assister aux danses rituelles.

 

Monastère Dorje Drak 多吉扎寺, Tibet
Monastère Dorje Drak 多吉扎寺, Tibet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.