» » Complexe Bouddhiste, Mihintale, Sri Lanka

Complexe Bouddhiste, Mihintale, Sri Lanka

Complexe Bouddhiste, Mihintale, Sri Lanka : Le berceau du Bouddhisme de l'île

Au 3ème siècle avant notre ère, la région de Mihintale était recouverte d'une jungle épaisse. Peuplée de nombreux animaux sauvages, elle était un terrain de chasse réservé à la famille royale. Tout cela changea en 247 avant JC, lorsque le fils Mahinda du grand empereur bouddhiste indien Ashoka, envoyé par son père pour prêcher la paix, rencontra le roi Devanampiya Tissa d'Anuradhapura chassant sur le mont de Mihintale le jour de la pleine lune du mois de Poson (Juin). Et c'est là, après avoir répondu avec succès à une série de questions testant son intelligence pour comprendre la philosophie bouddhiste, que le roi fut converti à la nouvelle religion venant d'Inde. Fort logiquement, le lieu, considéré comme le berceau du bouddhisme au Sri Lanka, est devenu un centre de pèlerinage intense, notamment au moment de la pleine lune du mois de Juin.

 

Complexe Bouddhiste, Mihintale, Sri Lanka : Ambasthala Dagaba

Situé sur un plateau au sommet de la montagne, l'ensemble constitué d'un stupa central et de cercle concentriques jalonnés de piliers, vestiges d'anciens bâtiments, fut construit par le roi Makalantissa sur le lieu supposé exact de la fameuse rencontre entre Mahinda et le roi Devanampiya Tissa d'Anuradhapura. Le stupa est censé abriter les reliques du grand apôtre Mahinda. 

Complexe Bouddhiste, Mihintale, Sri Lanka : Ambasthala Dagaba

Complexe Bouddhiste, Mihintale, Sri Lanka : Aradhana Gala

Aradhana Gala (rocher d'invitation) est un roc qui domine l'Ambasthala Dagaba. Selon les livres anciens, comme le Mahavamsa, Mahinda serait venu au Sri Lanka en voyageant par les airs et serait descendu au Sri Lanka au sommet de  l'Aradhana Gala. Même les jours très venteux, les pèlerins ne manqueraient pour rien l'ascension du rocher sacré. Seuls quelques garde-corps en fer et des marches creusées dans le granit indiquent le chemin. Si vous êtes sujets au vertige, peut-être mieux vaut-il renoncer à l'ascension...

Complexe Bouddhiste, Mihintale, Sri Lanka : Aradhana Gala

Complexe Bouddhiste, Mihintale, Sri Lanka : Stupa Kantaka Chethiya

Le stupa Kantaka Chethiya a été rénové en 1930, mais lorsqu'il fut découvert, il était juste un monticule de terre recouvert par de divers débris. Alors connu sous le nom de stupa Kiribadapavu, Kiribat Vehera ou Giribhanda, une inscription en pierre trouvée à proximité permit d'identifier son véritable nom d'origine qui lui est maintenant à nouveau attribué.

On ne sait pas qui a construit ce stupa, mais il est dit que le roi Lanjatissa (119-109 avant JC) lui fit rajouter une excroissance en pierre. On ne peut donc qu'en déduire une date de construction antérieure à 119 avant JC. Le stupa mesure 130 mètres de diamètre et environ 12 mètres de haut.

 

 

Complexe Bouddhiste, Mihintale, Sri Lanka : Stupa Kantaka Chethiya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.